La serrurerie : Une profession artisanale

En France, la serrurerie est considérée comme une profession artisanale. Les activités du serrurier réunissent effectivement plusieurs types de travaux et de prestations qui impliquent un savoir-faire technique et manuel.

Le serrurier : Entre atelier et chantier

Un serrurier, ou plus précisément un serrurier-métallier, ne s’occupe pas seulement de l’installation, de la réparation ou du remplacement de serrure ou de porte. Toute une partie de son travail s’effectue au préalable dans un atelier, où il réalise des « objets » de serrurerie. Ces objets seront alors utilisés au moment de son intervention sur « chantier », si celle-ci le nécessite, bien entendu.

Parmi le type de fabrications auquel il procède, on soulignera notamment les ouvrages de menuiserie métallique, de ferronnerie d’art, de serrurerie ou encore de charpente métallique. Sa qualification lui permet de concevoir et de fabriquer toutes les sortes d’ouvrage qui serviront à sa clientèle. Il est par exemple qualifié pour effectuer un blindage de bâtis de portes et de fenêtres sur « chantier » mais aussi pour monter ou démonter ses conceptions en atelier.

Bien évidemment, on connaît le serrurier comme étant ce technicien qui vient ouvrir une porte bloquée ou changer une serrure cassée. Mais sans sa qualité d’artisan et sans son travail de préparation, celui-ci ne serait pas en mesure de procéder à une prestation de serrurerie de qualité.