Les épreuves du permis moto

Dans les faits, il faut donc compter au moins deux jours ouvrés (souvent plus) entre le dépôt de votre dossier (en moto-école ou en candidat libre) et votre premier essai à l’examen de code. En cas de difficultés, il est largement préférable pour un candidat (surtout lors de son premier essai, ou s’il a déjà eu B au premier essai) d’éviter une porte plutôt que de chuter.

Avant 2020, cette épreuve à pied, moteur coupé, consistait à réaliser un virage et à passer à travers une porte en poussant la motocyclette, puis à effectuer la même manœuvre en marche arrière. Le virage pour atteindre la porte suivante a été remplacée par un simple aller retour autour de la première porte du parcours lent. Si votre demande concerne une visite médicale après suspension, la demande de retour au permis de conduire ne pouvant pas être instruite en raison de la crise sanitaire : la suspension du permis de conduire sera donc prolongée jusqu’à la fin des mesures de restriction de déplacement et de la reprise normale des activités. A la fin de la série de test code moto, vos réponses sont directement envoyées au ministère de l’Intérieur pour traitement.