Période Probatoire du permis

Le permis probatoire est attribué à tout conducteur ayant passé l’examen du permis de conduire. Dans le cas d’une suspension de permis probatoire, le conducteur pourra récupérer son permis à l’issue de la période de suspension après avoir passé une visite médicale et effectuer des tests psychotechniques.

Instauré en 2004, le permis destiné aux jeunes conducteurs, nommé permis probatoire, n’est crédité que de 6 points. Cependant, durant la 1ere année du permis de conduire probatoire, toute infraction qui entraînerait un retrait de 6 points (alcool au volant, conduite sous stupéfiants), pourrait alors invalider le permis pour solde nul. Résultat, la période probatoire sera raccourcie de trois à deux ans pour le titulaire d’un permis B classique, et de 2 à 1 an et demi pour ceux ayant eu recours à la conduite accompagnée. Pour récupérer les points restants, l’apprenti conducteur doit se tenir à carreau pendant trois ans (deux points par an).